Aller directement au contenu de la page
  • Imprimer la page courante.
  • Google Plus.
Les métiers

Soudeurs

Le métier


Maillon essentiel de cette industrie, le métier de soudeur est le premier en importance dans le secteur de la fabrication métallique industrielle. Le soudeur est présent dans tous les secteurs, travaillant pour des entreprises qui fabriquent des chaudières, de la machinerie, des bateaux, des éléments de charpente en acier et en tôlerie et d’autres produits métalliques. Polyvalent, le soudeur peut être appelé à travailler toutes sortes de métaux (l’acier, l’aluminium, le titanium, l’inox, le cuivre, etc.). On fait appel à ses services tant pour les petites pièces que les immenses poutres servant à l’érection des ponts.

Tout en devant respecter des normes de qualité souvent très élevées, le soudeur assemble, par divers procédés de soudage, des pièces auparavant découpées, formées ou usinées pour obtenir un produit final. Dans son travail, il doit interpréter les symboles de soudage, les plans et les procédures de soudage.

Le métier exige de la dextérité, de la patience, de la minutie et de la précision. La débrouillardise et un sens logique sont aussi des atouts importants. Aimer le travail d’équipe constitue également une qualité essentielle pour œuvrer au sein de cette industrie. Les habiletés à analyser et à communiquer sont aussi d’autres qualités importantes pour la personne qui désire réussir dans ce métier. De plus, l’industrie recherche chez les soudeurs des personnes ayant une maîtrise en interprétation de dessins et en symbole de soudage, ainsi qu’une connaissance approfondie des procédés de soudage tels que les procédés semi-automatiques (GMAW, FCAW et MCAW) et manuels (GTAW et SMAW). Pour illustrer plus concrètement les qualités requises pour exercer le métier, PERFORM a recueilli quelques témoignages de soudeurs sous forme de vidéo.

Formation scolaire et apprentissage en milieu de travail


La formation professionnelle du secondaire offre deux programmes d’études visant l’exercice du métier de soudeur. Il s’agit du programme d’études menant au diplôme d’études professionnelles en Soudage-montage et de celui menant à l’attestation de spécialisation professionnelle en Soudage haute pression.

Les travailleurs qui occupent un emploi dans le domaine peuvent développer les compétences liées à l’exercice du métier de soudeur ou de soudeur-monteur dans le cadre du Programme d’apprentissage en milieu de travail d’Emploi-Québec (PAMT) et, au terme de leur apprentissage, se voir décerner le certificat de qualification professionnelle de Soudeur ou celui d’Assembleur-soudeur.

Possibilités d’emploi


Emploi-Québec (Information sur le marché du travail) estime, pour un horizon de quatre ans, les perspectives professionnelles pour le métier de soudeur par région et pour l’ensemble du Québec.

Les enquêtes Relance du ministère de l’Éducation, du Loisir et des Sports (MELS) fournissent des renseignements sur l’intégration au marché du travail des détenteurs du DEP en Soudage-montage et de ceux de l’ASP en Soudage haute pression.


La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du Comité sectoriel de main-d'oeuvre dans la fabrication métallique industrielle.

Commission des partenaires du marché du travail - Québec

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.