Aller directement au contenu de la page
  • Imprimer la page courante.
  • Google Plus.
Les métiers

Machinistes

Le métier


Le métier de machiniste est le second en importance du secteur de la fabrication métallique industrielle. Le travail du machiniste consiste à fabriquer des pièces de métal, simples ou complexes, ou encore à les réparer. Ce travail est réalisé à l’aide de machines-outils conventionnelles ou à commande numérique. L’usinage peut être subdivisé en cinq grandes familles de tâches : le tournage, le fraisage, l’alésage, le perçage et la rectification. Chacune de ces tâches se subdivise à son tour en grandes opérations : lire et interpréter les dessins et les devis, organiser le travail, élaborer une gamme d’usinage, élaborer le programme, monter la pièce sur la machine-outil, installer les gabarits et les outils de coupe, régler la machine-outil, usiner la pièce et contrôler la qualité de la pièce usinée. L’entretien des outils et des accessoires de montage fait partie intégrante du métier.

Le machiniste travaille dans des usines de fabrication de machinerie, d’équipement d’usage général, de pièces d’automobiles, de produits tournés tels que écrous, vis, boulons, ainsi que d’autres pièces métalliques façonnées dans des ateliers d’usinage.

Le métier exige de la dextérité, de la minutie, le sens du détail et une très bonne perception spatiale. Des aptitudes pour les mathématiques et la lecture de plans sont des atouts indispensables. Pour le travail sur la machine-outil à commande numérique, il est primordial de connaître le langage de programmation pour leur réglage. Aimer le travail d’équipe constitue également une qualité essentielle pour œuvrer au sein de cette industrie. Pour illustrer plus concrètement les qualités requises pour exercer le métier, PERFORM a recueilli quelques témoignages de machinistes sous forme de vidéo.

Formation scolaire et apprentissage en milieu de travail


La formation professionnelle du secondaire offre un programme d’études visant l’exercice du métier de machiniste et menant au diplôme d’études professionnelles en Techniques d’usinage.

L’attestation de spécialisation professionnelle en Usinage sur machines-outils à commande numérique prépare également à l’exercice du métier de machiniste.

Les travailleurs qui occupent un emploi dans le domaine peuvent développer les compétences liées à l’exercice du métier de machiniste dans le cadre du Programme d’apprentissage en milieu de travail d’Emploi-Québec (PAMT) et, au terme de leur apprentissage, se voir décerner le certificat de qualification professionnelle en Usinage sur machine conventionnelle et le certificat de qualification professionnelle en Usinage sur machine-outil à commande numérique.

Possibilités d’emploi


Emploi-Québec (Information sur le marché du travail) estime, pour un horizon de quatre ans, les perspectives professionnelles pour le métier de machiniste par région et pour l’ensemble du Québec.

Les enquêtes Relance du ministère de l’Éducation, du Loisir et des Sports (MELS) fournissent des renseignements sur l’intégration au marché du travail des détenteurs du DEP en Techniques d’usinage et de ceux de l’ASP en Usinage sur machines-outils à commande numérique.


La Commission des partenaires du marché du travail contribue au financement des activités du Comité sectoriel de main-d'oeuvre dans la fabrication métallique industrielle.

Commission des partenaires du marché du travail - Québec

Pour plus de renseignements sur le marché du travail et sur les programmes et services publics d'emploi, consultez le site d'Emploi-Québec.